Pour quels sports viser une bonne couverture santé ?

Tout le monde le sait, faire du sport est excellent pour la santé. Cela permet de travailler le souffle, de régler des problèmes de stress et de sommeil, et de garder la ligne.

La pratique d’une activité sportive régulière est, à ce titre, fortement recommandée par les différentes instances de santé.

Cependant, certains sports présentent un risque non négligeable et doivent être pratiqués en prenant des précautions telles qu’un encadrement par un professionnel.

Voici quelques sports à risques pour lesquels la souscription à une mutuelle de santé de qualité est fortement recommandée.

Les sports à risque de montagne

Si vous souhaitez pratiquer un sport à risque de montagne, il est recommandé de souscrire à une bonne complémentaire de santé car des accidents plus ou moins graves peuvent arriver rapidement.

En hiver, vous pouvez être victime d’une avalanche ou d’une tempête de neige, qui peuvent être mortelles, sans compter les chutes et blessures.

Qu’il s’agisse de randonnée ou de sports de glisse tels que le ski, le snowboard ou le surf, la pratique d’un sport de montagne nécessite des précautions quel que soit votre niveau :

Si vous vous éloignez des pistes, équipez-vous de chaussures antidérapantes, et d’un kit de survie dans votre sac : eau, antidouleur, matériel pour compresser une plaie.

N’oubliez pas de prévenir une personne référente à votre départ et à votre arrivée : si elle ne vous voit pas après l’heure prévue elle pourra prévenir les secours.

Vérifiez que votre téléphone est chargé au maximum et qu’il résiste bien au froid.

Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons de pratiquer autant que possible ces sports en groupe, ou de vous faire accompagner par un guide expérimenté.

 Les sports mécaniques

Là encore, il est fortement recommandé de ne pas pratiquer seul et de privilégier la pratique en groupe : idéale pour les amateurs de sensations fortes, la pratique sportive de la moto ou de la voiture représente un risque réel.

L’équipement joue un rôle fondamental dans la pratique de ce sport. Pour un motard, un casque adapté, un blouson à coque et des gants homologués peuvent être vitaux.

Sur route, n’oubliez pas que vous êtes tenu d’utiliser votre feu de croisement de jour comme de nuit.

Certes, remonter les files à moto est désormais autorisé par la loi. C’est même l’un des grands avantages de la moto puisque cela permet d’éviter les embouteillages.

Pour autant, cette spécificité impose des précautions élémentaires : réduire sa vitesse au préalable (50 kilomètres heure maximum), et ne pas la modifier durant le dépassement pour ne pas induire l’automobiliste dépassé en erreur.

Ne pas dépasser par la droite.

Signaler sa volonté de dépasser en amont, car les automobilistes apprécient parfois mal la distance à laquelle est situé le deux roues.

Parapente, parachutisme

Le parapente et le parachutisme représentent des risques lorsqu’ils sont exécutés sans tenir compte des précautions les plus élémentaires.

Dans la pratique de ce sport, vous serez très certainement encadrés par un professionnel qui vous fera un briefing de quinze minutes. Il vous donnera toutes les indications nécessaires pour pratiquer en respectant toutes les précautions. Par la suite, il vous fera peut-être répéter quelques-unes des positions de sécurité. Soyez attentif et vigilant à ses explications. Restez calme dans l’avion et repliez les jambes légèrement pour préparer l’atterrissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *